Celui qui nous a donné.

Je pense que souvent lorsque l’on perd quelqu’un on commence par dire  » si j’avais su, je lui aurais dit que « . Au fond, je pense que toi, tu savais déjà tout.

Mais,

Si j’avais su (quand même ! ) ce 1er août 2015 que ce serait la dernière fois que nous nous checkerions l’indexe ( Du reste, je ne sais toujours pas d’où vient cette histoire. Merci de m’avoir laissé ce mystère ) je t’aurais simplement regardé avec un peu d’insistance pour que tu puisses y ressentir toute ma gratitude.

 

Car tu étais et tu resteras, celui qui.

Celui qui m’a demandé de ne pas lâcher prise et d’aller chercher mon mari.

Celui qui m’a appris l’autodérision. Oui oui, toi qui te moquais ouvertement de moi parce que je prenais tout à coeur et surtout trop au sérieux. J’entends encore ta voix raisonner dans ma tête quand une situation devient trop envahissante. Je finis même parfois par rire toute seule.

Celui qui m’a involontairement éteint sa clope sur la main en me demandant ensuite si je pouvais lui tendre l’autre pour que je sois tatouée de parts égales.

Celui qui m’a traumatisée des voitures automatiques. Vas-y conduis ! Bah oui t’as raison! C’est 5h du mat’ et je n’ai jamais conduit de voiture automatique et tu me files les clés de ta voiture neuve. C’est là que j’ai compris, par ce détails infime que tu étais celui qui avait confiance en moi.

Il était difficile de te lire. Tu savais tellement bien être là quand on en avait besoin sans rien attendre en retour, comme tu savais te retirer quand tu avais besoin de te retrouver. C’est quelque chose qui m’a toujours fascinée.

Celui qui me faisait parler de sport pendant des heures! Grimentz et l’Open d’Australie ont bien failli avoir raison de mon couple.

Celui qui avait un avis sur tout, qui connaissait tellement de choses. Tu m’as montrer le chemin à prendre pour devenir curieuse de tout. Bon j’avoue, j’ai toujours du mal avec la politique. Tes blagues cradosses me manquent du reste.

Celui qui m’a amené un tartare à la maternité après mon accouchement (c’était le plus beau des cadeaux !). Tu as choisi de lui donner plus à lui, ce petit être.

Celui qui faisait toujours en sorte que l’on déjoue les plans de mon mari au chibre. La règle des trois couleurs Sarah ! Si t’as pas de coeur, tu meurs.

Celui qui m’a donné matière à réfléchir sur le dicton:  » l’habit de ne fait pas le moine « .

Celui qui m’a montré le chemin d’une amitié simple.

Celui qui me fait parler seule en voiture. Certes, je finis toujours par te traiter de con. Bah oui ! je n’ai toujours pas compris pourquoi tu as plongé de ce foutu ponton. Tu me réponds toujours à ta manière. Par contre, si tu pouvais calmer les imprévus qui nécessitent que j’élargisse mes connaissances en bases légales, ça me ferait des vacances.

Celui qui me fait me demander sans cesse si je suis heureuse, si ce que je fais est ce que j’attends de moi, si c’est ce que je veux pour moi, Tu m’aides à voir les choses importantes.

Celui qui manque tant à mon mari. Parfois, on sort une vanne ou deux complètement abjectes en pensant à toi ou on se regarde en riant parce qu’on sait que la situation te ferait raconter mille et unes âneries.

Celui qui pourrait me faire encore raconter pleins d’anecdotes.

Celui qui, …

Aujourd’hui je suis ,

Celle qui n’acceptera jamais vraiment ton départ.

Celle qui sourit en pensant que tu racontes toutes tes conneries faites à mon enfant, celui que tu fais grandir. Ne le mets pas trop vite à la bière !

Celle qui avait déjà trop pleuré deux semaines auparavant pour pouvoir verser une larme mais qui a toujours la gorge qui se noue quand elle se retourne pour chercher ton regard et que forcement elle attend ou j’entend le mot de fin que tu rajouterais. Par ce que tu l’as toujours si bien fait.

Je suis celle à qui tu manques.

Tu es celui qui m’aide encore à comprendre la vie, Merci mon ami.

 

Publicités

2 commentaires sur “Celui qui nous a donné.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s