Celui qui me file entre les doigts.

Photo 21.09.17 23 56 24

Le temps : Notion fondamentale conçue comme un milieu infini dans lequel se succèdent les évènements.

Voilà, voilà ! En ce moment, je dirais plus :

Notion fondamentale de celui qui me file entre les doigts, un milieu infini dans lequel je me laisse guider par les évènements.

C’est un sentiment assez frustrant que d’être coincée dans un engrenage et de se laisser porter par le mécanisme. Je déteste réellement tout ça mais pour le moment je n’ai pas encore réussi à trouver un rythme qui me permet d’être sereine.

L’été 2016, l’été de mon deuxième congé maternité, j’ai pu prendre suffisamment de recul pour me rendre compte que ma vie professionnelle ne me correspondait plus. Je me suis donc laissé le temps de réfléchir.

Mi-septembre lorsque j’ai repris le travail, ma décision était prise passerelle dubs en 2017. C’était le choix du changement, du renouveau, de l’épanouissement personnel.

J’aime croire que le temps et l’âge nous permettent de mieux nous connaître et de faire des choix qui nous définissent. C’est une devise que j’applique sur tous les plans. Balayage intensif des choses ou personnes qui véhiculent la négativité. Je préfère nettement dépenser mon énergie pour l’essentiel. Mon essentiel.

Parce que finalement on est tous différents et chacun de nous a des besoins, des attentes différentes. J’ai donc pris le parti de m’occuper uniquement de ce qui m’appartient.

J’ai toujours eu la chance d’avoir du temps avec mes enfants. Je bossais deux jours et demi, c’était un rythme idéal, plus de temps avec eux qu’au boulot. Lorsque j’ai pris la décision de m’inscrire, je savais que ça allait changer ma vie. L’enjeu principal: mes enfants. Qu’est-ce que je vais leur offrir comme maman pendant les quatre prochaines années? Est-il juste de priver mon petit loup du temps dont son frère à bénéficié seul avec moi? Est-ce que je serai assez disponible pour eux? Ressentiront-ils un manque ? Seront-ils heureux ? Tout un tas de questions que le temps a su apaiser. Rien ne vaut une personne épanouie!

L’inscription faite, le compte à rebours était lancé. En moins de temps qu’il n’en faut, voilà la rentrée !

Je ne savais pas à quoi m’attendre après plus de sept ans sans formation à plein temps. Je me doutais que ça serait dur. Et effectivement ça l’est ! Mais pas de la façon dont je l’avais imaginé.

Souvent j’entends les mots: « Oh tu es courageuse! Reprendre des études maintenant avec des enfants etc etc. » Au départ je répondais: « C’est quatre ans de sacrifices pour la vie ». Au final, j’ai trouvé que cette phrase était bien trop négative pour ce qu’elle est sensé représenter. Je l’ai donc transformé en

Quatre ans d’aventures pour la vie !

Et c’est beaucoup plus attrayant!

Je craignais les maths et ses secrets qui ne me seront jamais révélés, la qualité des moments que j’allais pouvoir offrir à mes enfants mais celui que je n’avais pas soupçonné de me jouer des tours c’était le temps.

Les semaines défilent et moi je suis là, à observer ce train, sentir la vibration du sol mais je ne sais pas comment sauter dedans.

Je jongle entre les cours, la maison, les enfants, la gym, les moments devoirs… Je m’octroie un moment à moi et surtout je savoure les week-ends qui passent bien trop vite. Je mets le circuit et ce satané train sur pause et je savoure. Je vis l’instant.

Et la semaine recommence…

Pour le moment, je navigue entre les quais, j’observe le mouvement mais je me réjouis de pouvoir monter enfin dans ce train.

Aujourd’hui, je me sens apaisée d’avoir pu simplement poser des mots.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s